top of page

Désir d’enfant

Dernière mise à jour : 13 juin 2023






Un enfant, si je veux quand je veux :
Ce slogan a servi de support à une affiche d’un mouvement maintenu pour le planning familial durant les années 70. Ces trois profils de femmes, de la jeunesse à la maturité, présentées sur l’affiche symbolise la conception et la maternité comme un choix libre et consenti ! Non plus comme une fatalité !
A une époque ou la liberté des femmes étaient encore bien trop brimées cette loi amène un tournant majeur dans la vie des femmes, des couples, des familles et même de la place de l’enfant au sein de la société.
Une loi qui permettrait une liberté acquise et pourtant !?
Être libre de vouloir ou non, implique un choix. Ce choix implique une prise de décision qui aura des conséquences et donc des responsabilités. Oui !
C’est là qu’entre en jeu les diktats sociétaux sur la parentalité et le désir d’enfant. Ils sont nés de la notion de « normes procréatives ». Ils sont encore bien présents et s’invitent dans l’intimité du couple jusqu’à faire pression :
• « Et vous deux, ça fait trois ans, alors bientôt un enfant !? »
• « 30ans ! C’est pour quand le bébé ? »
« Ne serait-il pas enfin temps d’enterrer nos vieilles normes sociales, qui stigmatisent inutilement et entretiennent l’immonde préjugé que certaines familles valent mieux que d’autres ? Est-ce vrai ? Quelles sont les études ? Pourquoi ? »
Tellement de questions !
Le désir d’enfant est une étape de vie pour le couple et comme toute grande étape de changement : On se questionne, on s’ébranle et cela craie des conflits, remets en cause le couple, la sexualité mais surtout l’intime, le nous… Qui doit tant être préservé en cet instant !
Être parent signifie des décisions communes sur l’arrivée de bébé, le positionnement de chacun, l’éducation…
Pour certains c’est naturel, synonyme de joie seulement et tout va de soi !
Et puis, pour d’autres ce sont des interrogations trop grandes, des peurs, des blocages …
Parfois, même avec toute la bonne volonté du monde on ne trouve pas nos réponses.
L’accompagnement par un professionnel c’est permettre à un tiers neutre au couple d’amener des pistes de réflexions, un regard extérieur, non jugeant, de vous orienter pour que vous trouviez vos réponses.
Un enfant ? Finalement oui ! Finalement non et c’est ok !


Chaleureusement,


Lilie.
6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page